1er Guerre Mondiale

Avatar 3

 

1ère partie/5 :1914

(la guerre de mouvement) 

 

Ambroise Villemin, médecin dans l'armée française, est venu pour vacciner les populations contre la fièvre typhoïde (loi du 28 mars 1914), mais le public va très vite s’apercevoir qu'il n'est pas là seulement pour cela. Passionné par la stratégie militaire, qu'il a sûrement autant étudié que la médecine, il s'insurge, depuis le début de l'offensive, contre ce gâchis flagrant en vie humaine.

Les hôpitaux sont surchargés, les conditions sanitaires sont déplorables, les épidémies rôdent.

Mais tout ceci n'aurait-il pas pu être évité.

Ambroise a consigné les récits de ses patients, qu'ils soient français ou même allemands, et aujourd'hui, il a très envie de partager cette connaissance de la guerre avec tout ceux qu'il rencontre.

 

Ambroise raconte

 

Afin de commémorer le centenaire de la Première Guerre Mondiale, nous vous proposons des récits de batailles allant de 1914 à 1918. Ces récits seront joués chronologiquement de 2014 à 2018 . Nous ferons donc le suivi de la guerre en mettant en scène des récits de 1914 (ex: le Grand Couronné) en 2014, de 1915 (ex: les Eparges) en 2015, de 1916 (ex: Verdun) en 2016, etc..

Retrouvez chaque année le Docteur Villemin qui vous fera part de l'évolution de la Grande Guerre, tant du point de vu tactique et stratégique, que du point de vu matériel.

 

 

Ja

 

Habituellement nous ne faisons qu'un récit, le plus représentatif du conflit, par période de l'Histoire.

Pour la Grande Guerre nous faisons le choix d'illustrer plusieurs batailles par année.

Pourquoi?

Cette guerre est très proche de nous, nos grands-pères l'ont vécu et ils nous racontaient souvent, quand nous étions petits, les souvenirs qu'ils en conservaient.

Certains de nos aïeux y sont morts.

Nous pensons que chacun a envie de savoir comment s'est passé la bataille « juste à coté » de chez lui, comment ont combattu les soldats qui ont fait parti de sa famille, au sens large.

Ce sont ces raisons qui nous ont incité à écrire plusieurs récits et non un seul.

 

Uhlans

 

Le spectacle commence par la découverte du chroniqueur, vient ensuite la présentation de l'équipement des soldats, la tactique et la stratégie, mais aussi l'ambiance populaire, le climat politique et bien d'autres choses encore, comme la médecine de campagne ou la communication sur le champ de bataille.

 

Chant

 

 

En deuxième partie du spectacle, nous enchaînons sur une bataille en particulier; bataille que vous aurez choisi en concertation avec nous afin que celle-ci convienne au mieux au lieu de représentation et à vos souhaits: Batailles de la Woëvre, de Morhange, du Grand Couronné, de la trouée de Charmes mais aussi bataille de la Marne, d'Ypres, ou encore bataille de Mulhouse, la liste des batailles est longue.

 

Grosse

 

 Unit

 

 

Le matériel:

  • Le chroniqueur est en uniforme réglementaire: Dolman de médecin gris de fer, pantalon garance d'officier. Il porte un revolver dans un étui « jambon ».Outre sa sacoche de médecin et son matériel médical, il présente un fusil Lebel et une baïonnette Rosalie.

  • Une maquette du champ de bataille (Diorama) aux paysages modulables ainsi que de nombreuses figurines peintes à la main, représentant fidèlement les belligérants.