De TREBIE à ZAMA -218 à -202

 

Ce cycle est une trilogie comprenant les batailles

de la Trébie -218, de Cannae -216 et de Zama -202

Cette trilogie est raconté par le même personnage, ce qui représente 16 ans de sa propre Histoire.

En terme de spectacle, il s'agit de 3 représentations différentes dans la même journée.

 

strategos.jpg

 

Jurant de venger son père Hamilcar, qui avait perdu la précédente guerre contre les romains, Hannibal a pris la tête d'une armée de mercenaires espagnols et africains. Une armée aguerrie, constituée de vétérans des campagnes de pacification de l'Espagne, de cavaliers numides rapides comme le vent, et d’éléphants de guerre. Il ne peut passer par la mer, Rome en a la suprématie, il traverse l'Espagne et la Province Romaine (Provence), franchit le Rhône et, enfin, conquiert les cols montagneux des Alpes pour arriver en Italie du Nord. En chemin, Hannibal scelle des traités d'alliance avec des tribus gauloises,ennemies de Rome. Celles-ci constituant désormais ses principaux renforts en troupes. Il donne d'abord une leçon aux romains à la bataille de la rivière Trebie (-218), où il utilise le terrain de façon admirable. Puis, le premier hiver passe et les éléphants meurent d'épuisement et de froid. Les romains n'osent plus affronter Hannibal. Il va donc les provoquer, en faisant main basse sur les récoltes de blé d'Apulie, indispensables au peuple romain. Rome combat Carthage à la bataille de Cannae (-216), mais alors qu'ils étaient presque deux fois plus nombreux, les romains se font encercler et massacrer. Cependant, le temps passe, et le vent tourne. Un général romain comprend Hannibal et tire des leçons des précédentes défaites. Publius Cornelius Scipion est son nom. Il attaque l'armée d'Hannibal sur ses bases arrières, en Espagne. Portant la guerre en Afrique, à Carthage, il oblige Hannibal à abandonner ses rêves de conquêtes et à rentrer au pays. Dans la plaine de Zama (-202), Scipion affronte Hannibal, mettant en pratique toutes les ruses et tactiques qu'il a apprises de son ennemi. De l'élève ou du maître, qui l'emportera ?

 

Triarii

Elephants 2

Numides