Guerre des Gaules

Les romains assiègent la capitale des Bituriges.

Ils poursuivent ensuite Vercingétorix jusqu’à Gergovie, la capitale des Arvernes

 

Avaricum

siège d'AVARICUM sur le site archéologique de DREVANT

 

Luernos a grandi dans une tribu gauloise de la plaine du Pô en Gaule Cisalpine Éduqué à devenir un guerrier, il a apprit, de son peuple, toutes les techniques  de combat gauloises et est devenu un excellent cavalier. Curieux de naissance et avide de découvrir le monde, à l'âge de 20 ans, il a rejoint une des trois légions romaines fraîchement levées par Jules César pour aller mater les révoltes en Gaule transalpine. Mais de l'autre coté des Alpes, il a découvert un pays qu'il ne soupçonnait pas, un pays ou vivent les siens en pleine liberté de leurs droits, alors que sa propre tribu est soumise à Rome depuis des générations. Les gaulois sont forts, mais ils sont divisés, chaque tribu guerroyant pour son propre  compte, s'alliant à Rome pour se débarrasser d'un adversaire héréditaire, ou simplement par appât du gain. Jules César a tenu campagne en Gaule et Luernos l'a servit dans la cavalerie  auxiliaire pendant tout ce temps, voyant tous ces peuples perdre leurs autonomies et se soumettre devant Rome. Mais un homme s'est levé, un prince gaulois, et il a fédéré de nombreuses tribus pour lutter contre l'envahisseur romain. Il a fait naître dans le cœur de Luernos un sentiment qui lui était inconnu jusque là, un besoin irrépressible de Liberté. Après avoir assisté au massacre de la population d'Avaricum par les légions romaines, Luernos a déserté l'armée Romaine, il a rejoint ce prince gaulois, Vercingétorix, à l'oppidum de Gergovie, pour lutter contre César.

 

Gergovie a gergovie

GERGOVIE sur le site archéologique de GERGOVIE

 

Legion xLegion xiiiLegion viii