ISARA -121

 

Bataille suite à laquelle les romains s’installent durablement

dans la sud de la Gaule et crée la Province romaine encore appellée Narbonnaise.

 

Isara a tournon

 

Il est le haut roi. Et pourtant, les romains ne l'ont pas écouté. Il était venu en paix, avec toute sa suite diplomatique, sur son char d'argent accompagné de ses chiens au collier de pierreries. Mais les romains n'ont rien voulu savoir. Alors il va leur livrer bataille. Il le doit. Bituitos, fils de Luernios, le haut roi des Arvernes, dans son combat contre l’aire d’influence des Eduens ne peut négliger ses alliés Allobroges. Il se porte à leur secours avec son armée. Il fait construire un pont de bateaux pour traverser le Rhône juste au nord de sa confluence avec l'Isère. Son infanterie passera par ce pont, sa cavalerie ira de son coté, par le nord, et les rejoindra par le flanc de l’ennemi. Les romains vont voir pourquoi les Arvernes sont si puissants. Fabius Maximus, issu de la famille des Fabii, arrière patit fils de Paulus Aemilius (Bataille de Cannae) doit arrêter l’hégémonie Allobroges sur la rive gauche du Rhône. Il sait que les Arvernes vont intervenir et qu’ils leur seront très largement supérieur en nombre, mais il leur réserve une surprise. Il a bien caché, derrière les collines, un groupe d’éléphans de guerre. Les autochtones se souviennent peut être de ces pachydermes, Hannibal leur a fait travaerser le Rhône en un autre temps. Les bardes gaulois chantent encore surement la puissances de ces bêtes. Ils seront très impressionés.

 

Gaulois 1

Principes 1